Andalousie : une journée à Cadix depuis Séville

Et voici, avec un peu de retard, mon dernier article sur notre belle semaine passée en Andalousie, après Séville et Cordoue, place aujourd’hui à la découverte de la belle Cadix (ou Cádiz en espagnol) !

Pour notre quatrième journée en Andalousie, nous sommes donc partis découvrir la ville de Cádiz afin de profiter de la mer et découvrir de nouvelles coutumes andalouses.

img_1890

Rejoindre Cadiz depuis Séville en train

La veille de notre départ, nous avons réservé nos billets à nouveau via le site trainline, comme pour Cordoue.

Les deux billets aller retour nous ont coûté 51 euros. La durée du trajet est plus longue que celle pour se rendre à Cordoue, il vous faudra environ 1h40 pour rejoindre Cadix depuis Séville

Nous sommes arrivés à 12h30 et repartis à 20h30, ce qui est amplement suffisant pour la découverte de la ville qui est relativement petite, à moins bien sûr que vous soyez un grand fan de plage.

Côté pratique le jour J, la gare Santa Justa de Séville est située à 25 minutes environ du centre historique (Santa Cruz).

Une fois arrivés à Cadix, en sortant de la gare, c’est très simple : il suffit de partir sur la droite et en 10 minutes de marche vous serez déjà en plein centre ville de Cadix sur la belle place de San Juan de Dios !

Lieux incontournables à visiter/voir à Cadix

  • La plaza de San juan de Dios
  • La cathédrale de Cadix
  • Le marché de Cadix
  • La Torre Tavira
  • Le castillo de San Sebastian
  • La Caleta (plage)
  • Le castillo de Santa Catalina
  • La Plaza de España
  • Le Parc Alameda Apodaca

Plats et douceurs incontournables à Cadix

  • La  friture est la spécialité de la ville avec les poissons frits : pescaito frito
  • Ou les cazon en adobo
  • Et les tortillitas de camarones
  • Le thon séché : mojama de atun
  • Le Pan de Cadiz en sucré
  • Et toutes les autres spécialités andalouses et espagnoles rassemblées ici.

Plaza de San Juan de Dios

A peine 10 minutes de marche depuis la gare et nous étions déjà arrivé sur la très belle place de San Juan de Dios.

img_1784

img_1788

img_1790Non loin de là, nous avons fait un premier arrêt sucré dans la confiteria El Populo, la plus réputée de la ville, afin de découvrir quelques spécialités et notamment le célèbre turron de Cadix. Dégustation plus tard, pour notre dessert ! Comme à Séville, il ne faut pas s’attendre à de belles pâtisseries françaises, elle sont souvent peu avenantes et pas esthétiques du tout, c’est fort dommage car le goût doit être toutefois bon. Par contre, ils ont de beaux et appétissants petits biscuits secs (diverses variétés de montecados) et de beaux fruits confits.

img_1789

img_1791

A quelques mètres de la confiteria, on peut admirer l’imposante cathédrale de Cadix et découvrir la très belle place juste devant.

img_1787

Pour 7€ par personne vous pouvez la visiter ainsi que monter en haut de la tour clocher d’où vous aurez une vue panoramique à 360° sur Cadix. Je vous le conseille vraiment. Par contre l’intérieur de la cathédrale ne présente pas un grand intérêt, le plafond est d’ailleurs pas mal abîmé et s’effrite beaucoup, il vous sera interdit de prendre des photos.

img_1797

img_1796

img_1798

img_1799

La très belle place de la cathédrale :

 

img_1802

 

Mercado Central

Nous nous sommes ensuite baladés dans les ruelles du centre ville, moins jolies, selon moi, que celles de Séville ou Cordoue, avec des façades plus abîmées mais qu’est ce que ça grouille de monde, à l’image de la plaza de Las Flores :

img_1813

Mais Cadix a tout de même son charme avec ses ruelles minuscules !

img_1814

img_1815

Le marché central était malheureusement fermé (car nous étions un dimanche).

img_1805

Je vous conseille vraiment si vous vous rendez à Cadix en semaine ou le samedi de visiter ce marché et de vous y restaurer.

Juste en face du marché se trouve un stand réputé pour déguster d’excellents chocolate con churros. Zut ils ne sont ouverts que le matin ! Donc pour votre petit déjeuner c’est un lieu à ne pas manquer ! Ils ont vraiment un souci avec les horaires en Andalousie, en plus en pleine saison touristique.

Mais pas de panique il y a plein de bars et restaurants qui longent le marché, comme vous pouvez le constater :

img_1806

Pause déjeuner : Quartier de la Viña

Pour la pause déjeuner nous nous sommes posés dans le quartier de la Viña au restaurant la Isleta de la Viña. Au menu du poisson bien sûr car nous sommes a Cadix ! On commande en guise d’apéritif une spécialité locale du thon séché arrosé d’huile d’olive, le mojama de atun (dois je le préciser ? 😉) c’est vraiment très bon et surtout accompagné d’excellentes olives et d’un verre de tinto de verano (je vous l’avais dit ce sera ma boisson de l’été !). Le mojama est un vrai délice en bouche, au départ on a l’impression de manger une tranche de jambon puis tous les arômes du thon arrivent en fin de bouche, original, raffiné et très bon.

En plat j’ai commandé pour ma part du poulpe grillé accompagné d’une sauce et d’une crème au fruit de la passion ainsi que de fines lamelles de betterave. Délicieux, bien présenté et original ! Cela change des tapas. Mr GourmanD a quant à lui commandé des pétoncles grillées accompagnées d’une panna cotta aux agrumes et d’une crème au wasabi. Il n’a pas vraiment aimé ce plat, dès qu’on le change du classique il est perturbé ! Blague mise a part si vous aimez l’originalité et le sucré salé ce restaurant est fait pour vous. Le service est de plus impeccable.

img_1807

En sortant en guise de dessert ce fût la dégustation des petites douceurs achetées un peu plus tôt à la confiteria El Populo : pan de Cadiz, torta de polvoron, cortadillo et imperial de almendra.

img_1839

Le Pan de Cadiz aussi appelé turron de Cadix n’a rien à voir avec les autres turrons plus célèbres en France,  il s’agit en fait d’une riche pâte d’amande fourrée en son centre de divers fruits confits. A ma grande surprise l’intérieur est relativement bon, n’aimant pas particulièrement les fruits confits. La pâte d’amande est également très épaisse et assez gouteuse. Toutefois ce dessert, même s’il est bon, ne m’a pas franchement emballé, c’est comme si vous mangiez de la pâte d’amande donc rien de folichon, ce n’est pas une découverte culinaire surprenante. Quant à la torta de porvolon, elle était bien plus dure et moins savoureuse que celles dégustées à Séville à la confiteria Ochoa ou à la confiteria la Campana. Les deux meilleurs desserts étaient finalement le cortadillo et l’imperial de almendra. Pour le premier il s’agit de deux pâte feuilletées garnies  de cabello de angel, cette spécialité andalouse dont je vous ai déjà parlé dans mon article sur Cordoue, un régal pour mes papilles. Cependant je préfère, une nouvelle fois, la version du cortadillo dégustée à Séville où la pâte feuilletée est remplacée par deux biscuits type polvoron. L’imperial de almendra était très bon, à la dégustation on hésite entre une tarte riche aux amandes ou un turron, tant l’amande est puissante. Globalement au regard des commentaires positifs, j’avoue que j’ai été dans l’ensemble un peu déçue par cette confiteria. Bref à Cadix si vous êtes un bec sucré, vous allez être bien malheureux tant les vitrines des confiterias et pasticcerias ne font pas envie !

Confiteria El Populo, Calle Pelota, 16, 11005 Cádiz

La torre Tavira

Balade dans l’après midi dans les ruelles de la ville avec un passage devant la torre Tavira, une des 126 tours que possède la ville de Cadix. Il est possible de la visiter pour 6 euros par personne, vous pourrez ainsi monter tout en haut dans la chambre noire et profiter alors d’un panorama magnifique sur la ville. Nous avons préféré nous balader et profiter de la plage sachant que nous repartions à 20h30.

img_1808

Quelques photos du centre de Cadix :

 

img_1813

img_1840

img_1898

Castillo de San Sebastian

Direction donc la plage en longeant l’avenue Campo del Sur, un vrai moment de détente tant la vue est superbe à la fois sur la cathédrale mais aussi sur la mer. Petit à petit le castillo de San Sebastian que nous voulions rejoindre se dessinait dans la mer.

img_1804

img_1874

Arrivée à l’entrée de ce castillo, nous avons découvert la superbe plage de la Caleta mais petite déconvenue l’accès au castillo était bloqué pour cause de travaux et impossible de passer car la zone était gardée par deux policiers. peu importe nous avons profité du lieu si convivial.

img_1846

img_1871

img_1870

Plage de la Caleta

img_1869Petit arrêt détente à la plage de la Caleta qui se situe entre les deux châteaux De Cadix (San Sebastian et Santa Catalina) comme vous pouvez le voir sur la carte ci-contre.

Vous pourrez aisément manger du poisson frit et bien sûr lézarder au Soleil si vous arrivez à vous trouver une petite place parmi la foule et les nombreux parasols. Cette plage est petite et elle grouille de monde : quel charme fou !

 

img_1872

Castillo de Santa Catalina

img_1876

 

Nous continuons ensuite notre chemin pour rejoindre un peu plus loin le Castillo de Santa Catalina, qui lui était bien ouvert heureusement. Une nouvelle fois le panorama en vous baladant sur les remparts était superbe avec l’océan à perte de vue. Vous pourrez également observer le castillo de San Sebastian.

Vous pourrez aussi profiter à l’intérieur des diverses pièces du château des expositions d’art et de peinture présentées.

img_1889

Et une petite vue de la plage de la Caleta depuis le castillo Santa Catalina :

img_1875

Parque Genoves

En continuant le chemin, comme vous pouvez le voir sur la carte présente un peu plus haut, vous arriverez à un superbe parc, le parc Genoves où vous pourrez aisément vous détendre et profiter de la vue sur la mer.

img_1888

Baluarte de la Candelaria et Parque Alameda Apodaca

Nous avons, pour notre part, continué notre chemin afin de découvrir l’autre côté de Cadix, nous sommes donc arrivés au bastion de la Candelaria qui a été construit en 1672 afin de protéger la ville. Aujourd’hui cet édifice fait office de site culturel (expositions, concerts …) et de point de vue stratégique.

Juste à côté se situe le magnifique parc Alameda Apodaca, le plus beau de la ville avec ses fontaines, ses bancs azulejos, ses parterres en damier, ses lampadaires en fer forgé, ses arbres et oliviers et ses sculptures. Nous avons adoré faire une petite sieste dans ce parc face au calme et face à la mer et aux pêcheurs.

img_1894

 

img_1891

img_1895

Plaza de España

Pour finir notre visite de la visite nous sommes partis ensuite en direction de la plaza de España sur laquelle se trouve le monument de la constitution de 1812. Cette place n’a bien sûr rien à voir avec la sublimissime plaza de España de Séville mais il est agréable de s’y poser sous un arbre et face au port.

img_1897

img_1896

Fin d’après-midi et diner à la freiduria las flores 1

Pour la fin d’après midi nous nous sommes posés à la terrasse du bar Las Flores afin de suivre du coin de l’oeil la finale de la coupe du monde de football et la victoire de la France pour notre plus grand bonheur. Nous avons trinqué à cette belle victoire avec deux verres de tinto de verano (mais d’une qualité médiocre en comparaison avec tous les autres testés durant notre semaine en Andalousie).

img_1899

Nous ne voulions pas repartir de Cadix sans goûter leurs fameuses fritures de poisson et ce malgré le peu d’intérêt que je porte aux produits frits, nous avons commandé quelques spécialités de Cadix comme les cazon en adobo, des tortillitas de camarones et des chipirons, ces trois tapas étant bien sûr frits puisque le pescado frito est la spécialité de la ville et nous nous sommes aussi laissés tenter par du poulpo a la gallega.

Le Cazon en adobo est du chien de mer mariné en adobo, une marinade faite à partir de vinaigre et d’épices (cumin, paprika, raz el hanut, ail et origan). Les tortillitas de camarones sont de fines et croustillants omelettes aux crevettes et sans oeuf. Pour le pulpo a la gallega ou poulpe à la galicienne, il s’agit de poulpe cuit entier puis tranché et servi avec de l’huile d’olive et saupoudré de paprika. Ce dernier tapas fût le meilleur de la soirée et encore d’après Mr GourmanD qui en avait déjà mangé, il était loin d’être exceptionnel.

img_1900

Vous l’aurez compris, même si les plats proposés étaient corrects, nous n’avons pas été franchement emballé  et ce pour plusieurs raisons : tout d’abord c’était trop gras (on a mangé d’excellents calamars frits à Séville et peu gras donc c’est possible quand c’est bien fait), ensuite on s’attendait à plus de goût pour les poissons sachant que nous sommes en bord de mer à Cadix et au regard des avis positifs sur internet, pour finir le service était froid et ultra désagréable.

Le restaurant ouvre à partir de 19h30 (un des seuls à cette heure, c’est une des raisons pour laquelle nous y sommes allés, les autres restaurants ouvrent à partir de 20h30 en moyenne mais nous avions notre train) mais si vous prenez des tapas ils ne vous seront servis qu’au bar, un peu nul sachant que pour nous il n’y avait personne mais ils ont tout de même refusé de nous servir à table. Et pour couronner le tout un serveur ne nous a carrément pas servi notre boisson !!! Je ne recommande pas du tout cette freiduria malgré les commentaires positifs que l’on peu trouver sur le net.

Restaurant Marisqueria Las Flores 1, Plaza Topete, 4, 11001 Cádiz

img_1935

 

Pour partir sur une note culinaire positive, nous avons mangé une bonne glace et bien copieuse sur la place  de la cathédrale chez Narigoni Gelato, ce glacier est très bon et son emplacement est agréable face à la cathédrale.

Narigoni Gelato, Plaza Catedral, 5, 11005 Cádiz, Espagne

img_1843

Retour sur Séville et Bilan de la journée

Et voilà avec cet article s’achève mon récit sur notre superbe semaine passée en Andalousie avec Mr GourmanD. Séville et Cordoue sont deux villes absolument magnifiques et d’une richesse culturelle incroyable, elles sont à visiter impérativement toutes les deux et si vous pouvez rester deux jours à Cordoue c’est le top car la gastronomie y est excellente. Quant à Cadix, c’est une jolie ville mais sans plus, par contre si vous venez en famille c’est une ville idéale avec sa plage si cosy qui plaira à coup sûr aux enfants. Je vous conseille cependant si vous hésitez depuis Séville entre plusieurs villes de choisir Cordoue, Ronda (et son spectaculaire pont neuf) ou Grenade (avec son célèbre Alhambra), même si cette dernière est un peu plus loin.

Et Cadix restera pour nous la ville où nous avons su que nous étions champions du monde pour la seconde fois ce 15 juillet 2018, ce qui restera un fabuleux souvenir.

Quant à moi je vous retrouve très vite pour une recette inédite  et en attendant restez gourmands !

img_1934


Bonne gourmandise !!!

Newlogo

Laisser un commentaire