Andalousie : une journée à Cordoue depuis Séville

Et voici la suite de nos vacances d’été 2018 en Andalousie. J’ai déjà posté cet article sur les 4 journées merveilleuses passées à Séville.

Après deux jours de visite intense et quasi complet de Séville, nous sommes partis à la découverte de la superbe ville de Cordoue (Cordoba). Un vrai coup de coeur pour Mr GourmanD et moi-même, et ce malgré quelques déconvenues comme la synagogue et l’alcazar  fermés. Mais cela ne nous a en aucun point empêché de profiter du centre historique totalement charmant.

img_1734

Rejoindre Cordoba via Séville en train

Nous avons réservé nos billets de train via le site trainline (vous pouvez aussi directement réserver sur le site de la Renfe, la SNCF locale) seulement le jour de notre arrivée à Séville c’est à dire deux jours avant. Pour le tarif, deux billets aller retour pour 55€ et vous êtes à Cordoue en 45minutes à peine. Ceci ci en vous y prenant à l’avance vous pouvez dégoter des prix bien plus attractifs certainement.

Côté pratique le jour J, la gare Santa Justa de Séville est située à 25 minutes environ du centre historique (Santa Cruz).

Sur le chemin … Séville ou la ville aux climatisations !

img_1714

Arrivés sur place, il vous faudra 20minutes à pied pour rejoindre le centre historique de Cordoue.

Et le centre historique de Cordoue est petit donc vous pouvez tout faire à pied.

Lieux incontournables à visiter/voir à Cordoue

  • La mosquée cathédrale Mezquita
  • L’Alcazar de los Reyes Cristianos
  • Le quartier juif : la Juderia
  • Le Pont Romain
  • La porte du pont romain
  • La tour de la Calahorra
  • La Plaza de la Corredera
  • La Plaza de las Tendillas
  • Le temple romain

Plats et douceurs incontournables à Cordoue

  • Le fameux Salmorejo, le copain mais plus gourmand du gazpacho
  • Le Flamenquin (rouleau de porc et de jambon pané)
  • Les Olives et huile d’olive de la province de Cordoue (variétés picual, hojiblanca et picuda)
  • Le Pastel Cordobes (dessert aux cabello de angel)
  • Et toutes les autres spécialités andalouses et espagnoles rassemblées ici.

Le temple romain

Premier endroit devant lequel nous passons en sortant de la gare de Cordoue pour rejoindre le centre historique est le vieux temple romain, enfin ce qu’il en reste. Les bâtiments récents autour gâchent cependant un peu le paysage.

img_1715

img_1716

Plaza de la Corredera

img_1718

A quelques minutes à peine à pied du temple, nous sommes arrivés sur une très grande place quadrangulaire entourée par de beaux bâtiments orangées avec de multiples arcades magnifiques. Sur cet place vous pourrez aisément vous poser comme les Cordouans pour prendre un verre sur une terrasse d’un café et aller au marché (bâtiment à droite en arrivant de la gare avec l’horloge).

img_1717

img_1724Nous avons donc décidé de nous poser pour petit déjeuner sur la place au milieu des Cordouans en weekend. Direction la terrasse du restaurant Mari Paz pour déguster de vrais bons churros. Nous n’avons pas été déçus par la qualité de ces derniers : ultra fins, super croustillants, un bon goût de sel, peu gras, joliment présentés et un prix tout doux (1,20€ les 5 churros). Accompagnés d’un bon verre de zumo de naranja : excellent ! Par contre, le service laissait à désirer avec un serveur peu sympathique et qui a tardé à prendre notre commande ou nous amener l’addition, peut-être car nous étions touristes ! Mais allez y pour leur churros ! Et testez aussi les churros plus gros et non strillés, pour les plus gourmands, les jeringos qui sont aussi à la carte.

Mari Paz, Plaza de la Corredera, 5, 14002 Córdoba

img_1725

Chapelle Ermita del Socorro, située juste derrière la place :

img_1719

Le Pont Romain

Nous sommes repartis sous un Soleil de plomb en direction du centre historique de Cordoue où nous avons très vite aperçus le pont Romain, un lieu emblématique de la ville, qui vous offrira un beau panorama sur la vieille ville et sur le Guadalquivir et qui permet l’accès à la vieille ville à partir de la torre de la Calahorra (que l’on aperçoit au loin), où nous irons l’après-midi. Pour l’instant place à la visite de la célèbre Mezquita.

img_1720

La porte du pont

L’entrée dans le coeur historique de Cordoue se fait par la porte du pont, superbe.

img_1721

img_1726

La Mezquita : la mosquée-cathédrale

img_1727

Nous avons acheté directement sur place nos billets pour la visite de la mosquée cathédrale. La visite (sans visite guidée ni audioguide) est de 10€ par personne. Et dès l’entrée nous avons été émerveillés par ce lieu unique et magnifique mêlant harmonieusement architectures islamique et chrétienne. A l’intérieur le mélange entre les multiples forêt de colonnes, arches et coupoles et les diverses oeuvres d’arts est splendide.

img_1745

img_1736

Le jardin de la mezquita est une nouvelle fois superbe avec ces orangers qui donnent un charme fou et la vue splendide sur la tour clocher. Ce qui est fort appréciable c’est qu’il est possible de profiter du jardin sans payer.

img_1728

img_1733

img_1731

img_1732

Pour deux euros supplémentaires par personne, vous pouvez réserver pour monter au sommet de la tour clocher, construite sur l’ancien minaret de la mosquée. On vous donnera ainsi un ticket qui vous indique votre heure de passage (visite toutes les heures, 20 personnes pour chaque visite). Du sommet la vue sur Cordoue est magnifique.

img_1739

img_1740

Nous nous sommes ensuite baladés rapidement dans le coeur historique de la ville car notre ventre criait famine, absolument magnifique. Je trouve que la ville a encore plus de charme que Séville, du fait de sa taille certainement plus humaine et de ruelles encore plus étroites. C’est d’ailleurs vraiment agréable d’y flâner. Nous avons adoré et ce malgré la chaleur excessive.

img_1741

Pause déjeuner au restaurant Gourmet Iberico Patio Romano que j’avais repéré avant de partir. Une adresse que je recommande à la fois pour la qualité du service mais aussi pour les produits délicieux dégustés.

img_1743

Au menu immersion totale en Andalousie : olives de Cordoue, jamon iberico, patatas bravas, assiette de fromage et un salmorejo (la spécialité de Cordoue) et un pichet de tinto de Verano bien sûr. Tout était exquis ! Ma nouvelle boisson de l’été sera le tinto de Verano comme je vous le disait déjà ici, je vous rappelle qu’il s’agit d’un mélange 50/50 vin rouge/limonade avec une rondelle de citron ou d’orange ! Quant au Salmorejo il s’agit d’une soupe froide épaisse à base de pain, de tomates, d’ail et d’huile d’olive et recouverte d’oeufs durs et de jambon ibérique. Un vrai délice bien rafraîchissant avec les températures andalouses. A refaire absolument des mon retour ! Je préfère largement le salmorejo au gazpacho car il est bien plus gourmand. Nous avons payé moins de 40 euros et en digestif on vous apportera deux tubes a essais remplis d’une spécialité de la région un vin de Pedro Ximenez, bien sucré mais avec un gout délicieux de pruneaux et de raisins. Délicieux !

img_1742

Gourmet Iberico Patio Romano, Calle Deanes, 11, 14003 Córdoba

L’Alcazar de los Reyes Cristianos

Le ventre bien rempli, nous nous sommes baladés dans le quartier de la Juderia avant d’aller visiter l’Alcazar des trois seigneurs et grosse déception il fermait a 14h30, impensable un samedi en pleine saison touristique !!!

On se contentera de l’extérieur très beau !

img_1744

img_1746

img_1747

La Juderia : le coeur historique de la ville

Bref après cette mésaventure, nous sommes partis en direction de la Synagogue de la ville mais elle aussi était fermée, et ce depuis le 17 décembre et jusqu’à nouvel ordre (pour travaux). Pas de chance !

Pas grave nous avons décidé de nous perdre dans les ruelles du quartier juif de la ville nommé la Juderia, un charme fou cet endroit !

Les murailles :

img_1753-1

 

img_1749

img_1750

Et ne manquez surtout pas la calleja de las flores, vraiment superbe !

img_1758

img_1762

 

La Plaza de las Tendillas

Par contre la chaleur a eu raison de notre motivation et une petite pause boisson fraîche était nécessaire pour recharger nos batteries sur la superbe plaza de las tendillas, entouré de très beaux bâtiments. C’est un lieu idéal pour se reposer et se rafraîchir avec de nombreux bars et terrasse. Vous passerez sur cette place le matin en arrivant depuis la gare de Cordoue afin de rejoindre le centre historique.

img_1755-1

img_1766

La Torre de la Calahorra

Direction ensuite à nouveau le pont Romain. Cette fois-ci nous l’avons traversé pour rejoindre à l’autre bout la tour de la Calahorra. De l’autre côté du Guadalquivir, la vue sur la vieille ville de Cordoue est magnifique. Vous pouvez visiter cette tour pour 4,50€, ce que nous n’avons pas fait.

img_1759

img_1765

Vue sur la vieille ville depuis la tour de la Calahorra :

img_1761

img_1760

Nous avons préféré faire une balade en passant par le pont Miraflores afin d’avoir une superbe vu sur le pont Romain.

img_1767

Puis nous avons fait du shopping dans la vieille ville avant de repartir. Il y a plein de magasins sympas et bien entendu beaucoup de spécialités locales à ramener comme le fameux vin dulce de Pedro Ximenez ou PX (celui goûté au restaurant Gourmet Iberico) et bien d’autres, de l’huile d’olive, du vin balsamique Pedro Ximenez, du vin de Jerez, des olives, des cosmétiques à base d’olive, des douceurs sucrées comme le célèbre et délicieux Pastel Cordobes ou encore divers type de turron (sorte de nougat espagnol) et bien sûr l’artisanat local. Vous trouverez plusieur boutiques Pedro Ximenez dans le centre ville.

Mercado Victoria

Pour le soir impossible de diner dans un restaurant de la ville, tous ouvrant a 20h ou 20h30 et notre train était malheureusement à 21h30. Mais heureusement comme un peu partout en Andalousie vous avez la possibilité de vous restaurer dans les marchés couverts et climatisés (ouf !), un des plus réputés de Cordoue est le Mercado Victoria, à 8 minutes de la gare à pied en plus ! Parfait dans notre cas. C’est simple il y a plein de stand, chacun choisi ce qu’il veut manger et on se retrouve sur des tables communes. Et il est ouvert toute la journée.

Repas local à nouveau pour moi ! Au stand la Salmoreteca, j’ai commandé un menu à 10€ comprenant une part de tortilla, une portion de salmorejo et une boisson. L’originalité de ce lieu est que l’on peut choisir le goût de sa tortilla ainsi que le topping à mettre sur son salmorejo ! Idee originale et intéressante. C’est une sorte de frozen yogourt ou de subway.

img_1769

J’ai choisi cependant dans les deux cas une version classique. Le tout est généreusement recouvert d’huile d’olive bien gouteuse et accompagné de picos (les gressins espagnols). En boisson un tinto de verano pour moi et une sangria pour Mr GourmanD.

img_1768

img_1770Pour son repas, il a lui choisi un burrito … pas très local mais il ne peut pas résister à la nourriture mexicaine ! Ce repas était très agréable, ce n’était pas forcément transcendant mais la qualité était toutefois tout à fait correcte.

Avant de partir, nous avons acheté un Pastel Cordobes à la boulangerie du marché, que nous avons dégusté dans le train du retour.

img_1777

img_1778Cette spécialité de Cordoue est une sorte de tourte composée de deux disques de pâte feuilletée garnis de ce que les Andalous appellent les cheveux d’ange, il s’agit en fait d’une confiture de cidra, une courge spaghetti appelée courge de Siam (la chair ressemble a des spaghettis). Le dessus du gâteau cordouan est recouvert de sucre semoule. Un vrai coup de coeur pour moi ! Effectivement cela ressemble étrangement aux croustades ariégeoises qui ont bercée mon enfance. Rien a redire ! J’aurais simplement dû en acheter plus ! Il en existe différentes grandeurs, petite, moyenne, grande et elles sont même vendues a la part si vous le souhaitez. Celle achetée au marche était délicieuse !

Retour sur Séville et bilan de la journée

Cordoue est une superbe ville d’Andalousie, le coeur historique est ultra charmant et apaisant ! Nous avons eu un véritable coup de coeur pour cette ville ! De plus la gastronomie est succulente entre le salmorejo, les olives et le pastel cordobes entre autres.

On y reviendra c’est certain et plus longtemps. Même si une journée est largement suffisante pour faire l’essentiel de la ville, en deux jours le rythme sera plus tranquille et au moins vous n’aurez pas de soucis d’horaires comme nous.

Autre lieux et adresses si vous restez plus longtemps

Si vous restez donc une journée supplémentaire à Cordoue, je vous conseille absolument les visites suivantes  :

  • l’Alcazar des trois seigneurs
  • le jardin botanique

Attention cependant aux heures de visite, comme je vous le disais ! Ces lieux sont à visiter le matin car ils sont fermés à 14h30 pour le premier et 14h pour le second, ce qui est fort regrettable.

  • la palais de Viana pour apercevoir à nouveau de beaux patios et jardins. Il se situe à une dizaine de minutes à pied de place de la corredera.

Je vous conseille également de tester absolument le restaurant la Taberna Luque, un lieu où vous pourrez notamment tester une autre spécialité de la ville que nous n’avons pas pu tester, le flamenquin. Il s’agit d’un rouleau pané constitué de porc et de jambon ibérique. Ah oui réservez absolument votre table car il y a peu de place et le soir tout comme le midi, tout était complet quand nous sommes passés devant !

Taberna luque, Calle Blanco Belmonte, 4, 14003 Córdoba

Dodo bien mérité tant nous avons crapahuté et souffert de la chaleur ! Surtout que le lendemain nous nous sommes à nouveau levé tôt pour découvrir cette fois-ci Cadix … la belle !

A très vite donc !

img_1776

img_1722


Bonne gourmandise !!!

Newlogo

Comments

Laisser un commentaire