De Quiberon à Vannes, à la recherche DU Kouign Amann !

Après 4 jours passés à Belle-Ile en mer, nous voilà partis en direction de Vannes pour deux jours avant un retour sur paris pour récupérer le petit chat et pour mieux repartir cette fois-ci à l’opposé en Ariège et dans l’Aude !

Et pour moi je suis à la recherche du meilleur kouign amann, enfin meilleur est un bien grand mot, il faudrait plutôt que je dise le meilleur goûté à ce jour et qui ravira mes papilles à chaque bouchée.

Alors premier arrêt à Quiberon, à la maison Riguidel, très renommée pour ses spécialités bretonnes (le far breton, le véritable quatre quarts, le gâteau breton …) et notamment pour le fameux kouign amann : le beurré Riguidel.

On ne trouve que des grands kouign amann (diamètre d’environ 22 cm), j’en demande une part. La part est fine on voit les couches de feuilletage et l’aspect est plus que luisant, on sait qu’il y a bien du beurre dans celui là. Dès la première bouchée, on sent le beurre, le sucre et en fin de bouche le caramel. Un vrai régal ! Je regrette cependant le manque de croquant sur le dessus. Kouign amann excellent et validé !

IMG_2477
Kouign Amann, Maison Riguidel, Quiberon

A quelques kilomètres de là, à Plouharnel, un petit arrêt à la biscuiterie Simon s’impose avec là aussi plein de bonnes gourmandises régionales. Nous y goûtons quelques morceaux de kouign amann, de galettes fines, de far aux pruneaux et de gâteau breton. On trouve des kouign amann de différents diamètres, tout comme les gâteaux bretons. Ces derniers sont natures ou à la framboise. pour les fars bretons, il n’y a que des grands formats mais il est possible de prendre des parts. On repart donc avec un grand kouign amann, bien sûr, un morceau de far aux pruneaux et un petit gâteau breton nature. Le far breton est très bon, riche en pruneaux et avec une bonne croûte qui a le goût de beurre salé, la pâte est ferme tout en restant bien onctueuse. Le gâteau breton est exquis avec une consistance comme je les aime : dense, humide mais en restant légèrement aérienne. Pas un étouffe chrétien quoi ! J’en raffole du gâteau breton avec une bonne tasse de café. En plus il se conserve facilement plus de 15 jours bien emballé.

IMG_2478
Gâteau breton, Biscuiterie Simon, Plouharnel

Le kouign amann quant à lui est très bon mais on est loin de celui de la maison Riguidel testée à Quiberon.

Une petite halte à Auray avec le magnifique port de Saint Goustan, une petite marche s’impose pour digérer les petites gourmandises digérées.

IMG_2475
Port de Saint Goustan, Auray
IMG_2476
Port de Saint Goustan, Auray
IMG_2479
Port de Saint Goustan, Auray

Là aussi il y a de jolies boutiques comme la maison Larnicol … mais bon comme il a des boutiques un peu partout en France je n’ai pas craqué : pourvu qu’il fasse à Paris le gâteau breton 100% sarrasin, il a l’air vraiment très appétissant ! Cependant j’ai déjà testé à plusieurs reprises ces kouignettes (mini kouign amann) à Paris, ils sont très bons, à condition de les faire réchauffer quelques secondes avant de les déguster. Le bon point : les différentes saveurs proposées !

Arrivée sur Vannes et balade dans la vieille ville très belle !

IMG_2482
Vannes

Petit repas … pour changer dans une crêperie ! Oui je sais on ne se refait pas. Il m’est tout à fait possible de manger des crêpes et des galettes matin, midi et soir !!! J’en suis dingue ! Et en plus je ne suis pas compliquée puisque les crêpes beurre sucre sont mes préférées avec celles au nutella® bien sûr ! Sur les conseils d’une amie, nous dinons dans la crêperie balade en crêpanie et nous avons été ravis. Une carte attractive et originale avec des associations intéressantes et des noms de galettes recherchés.

IMG_2480
Crêperie Balade en crêpanie, Vannes

Dégustation d’un cidre de qualité avec des fines bulles, le royal Guillevic. Pour les plats ce sera une noix qui rodent (noix de Saint Jacques, noix de jambon, fondue de poireaux) et une roulotte avec morbier (saucisse, écrasé de pommes de terres, morbier et sauce à la moutarde), ces deux galettes sont servies avec de la salade ce qui est très appréciable. En dessert nous avons choisi une beurre sucre et une crêpe banane, chocolat fondu et glace à la vanille. Autant les galettes sont excellentes avec des produits de qualité autant au niveau des crêpes nous avons été un poil déçus (même si cela reste très bon). En effet les bananes auraient pu être travaillées dans du beurre par exemple ou en compotée pour davantage de saveur et le chocolat n’était pas de bonne qualité. Mais la pâte à crêpe était très bonne. Une adresse bien évidemment recommandée avec un service de qualité.

Merci à mon amie Nath car avec ses bons conseils, notre journée a été très réussie !

Une vue du port de Vannes à la tombée de la nuit :

IMG_2481

Le lendemain matin pour le petit déjeuner, nous installons sur la place des Lices, à la boulangerie la hûche à pain, je déguste pour ma part un gâteau breton aux pommes.  Les pommes sont fondantes et pas trop sucrées et la pâte est très gouteuse. C’est une réussite mais les inconditionnels de ce gâteau regretteront la perte de la texture dense du biscuit.

On ne peut pas manquer cette boulangerie dont la bâtisse est magnifique sur la place des Lices et à l’intérieur le pain est de qualité, les sandwichs sont très réussis, les viennoiseries paraissent excellentes (seuls le brownie et le gâteau breton ont été goutés … mais tous deux excellents !) et la gamme traiteur est large et varié avec notamment un grand choix de quiches, tartes, salades et sandwichs.

IMG_2483
Boulangerie La Hûche à pain, Vannes

Il est aussi possible de s’installer sur la terrasse où l’on peut déguster des crêpes et galettes faites à la minutes mais aussi des glaces artisanales. Bon pour les glaces, j’ai repéré une autre enseigne qui jouxte la boulangerie et dont je vous parlerai plus tard.

A partir de la place des Lices et en direction du port sur votre droite, vous trouverez la boulangerie Olivier Le Brun et dès l’extérieur le message est clairement affiché : meilleur kouign amann de Bretagne ! Un arrêt dans cette boulangerie était obligatoire !

On y trouve des kouign amann de différentes sortes : des minis, des petits (∅ 7cm), des moyens pour deux personnes et des plus grands (∅ 22cm). Il y a aussi d’autres spécialités régionales bien sûr, mais nous ne les avons testées : le gâteau breton fourré au milieu au caramel au beurre salé avait l’air succulent, il s’agit d’une grande plaque et des parts y sont découpées, des fars aux pruneaux, des galettes ou des traou mad entre autres.

Le kouign amann est merveilleusement bien feuilleté et très croustillant comme je les aime mais je trouve qu’à coeur ils ne sont peut être pas assez beurrés mais ils restent excellents et ce croustillant est divin ! Je pense que ce manque de moelleux au centre provient du fait que le kouign amann n’est pas façonné à l’ancienne mais roulé en forme d’escargot, forme d’ailleurs interdite lors des concours. Mais en regardant les kouign amann de diamètre plus grand, ils ont l’air d’avoir un façonnage différent.

IMG_2486
Petit kouign amann, Boulangerie Le Brun, Vannes

Du coup le lendemain nous sommes retournés dans cette boulangerie et cette fois-ci j’ai choisi un kouign amann plus grand, celui pour deux personnes coûte 6€ et là je dois dire que dès la première bouchée ce fût un moment de fête pour mes papilles !!!!

Déjà l’aspect des deux faces est parfait avec une magnifique coloration dorée, l’odeur du feuilletage est extraordinaire. Et ce mélange en bouche de sucre, de beurre puis de caramel associé au moelleux du centre et au croquant irrésistible à l’extérieur est tout simplement génial !!!

Je l’ai trouvé le kouign amann de mes vacances : le meilleur goûté à ce jour est bien à la boulangerie Le Brun à Vannes pas loin du port !

IMG_2485
Kouign Amann 2 personnes, Boulangerie Le Brun, Vannes

Je vous conseille donc de choisir des kouign amann façonnés à l’ancienne, ils sont largement meilleurs !

Et cerise sur le gâteau même trois jours après le kouign amann est toujours aussi excellent et garde une grande partie de son croustillant sur le dessus, ce qui n’est pas du tout le cas avec celui de Quiberon ou de la biscuiterie Simon (ce dernier ne se conserve pas très bien et trois jours après il est vraiment tout mou)

Dans cette boulangerie ils vendent aussi des sachets de crêpes et de galettes artisanales (non garnies). Ces crêpes sont bien décevantes au regard de la qualité des produits proposées car elles ressemblent davantage à des crêpes sous vide achetées dans un supermarché plutôt qu’à des vraies crêpes maison. Je pense qu’il serait judicieux qu’en Bretagne les boulangeries présentent dans leur vitrine des vraies crêpes faites le matin et vendues à l’unité, ce serait un plus ! Il y aussi une grande variété de pains bien sûr et de pâtisseries.

Balade dans le golfe du Morbihan à Arzon à partir du port du Crouesty jusqu’à la pointe de la Palisse.

IMG_2489
Port du Crouesty, Arzon
IMG_2488
Golfe du Morbihan, Arzon
IMG_2490
Golfe du Morbihan, Arzon
IMG_2491
Golfe du Morbihan, Arzon

Après 12 kilomètres de marche, retour au port de Crouesty et pause détente/dégustation des meilleures glaces testées à ce jour à la boutique Alain Chartier, un meilleur ouvrier de France glacier. En plus les prix des glaces ne sont pas du tout élevés avec 2,50€ la boule et 3,50€ deux boules. Il propose aussi des desserts glacés comme des éclairs ou encore des verrines par exemple, ces desserts avaient l’air très appétissants mais aussi des gaufres maison qui sentaient divinement bons. Dans sa boutique on retrouve aussi un large choix de chocolat et des macarons (nous avons d’ailleurs testés ces derniers le lendemain).

Nous nous laissons tenter par une glace à l’italienne chocolat/vanille et deux boules de sorbet dans un pot : citron vert/ vanille et poire/caramel. Que dire ??? Sublime !!! Un régal pour les papilles !

La glace au chocolat est parfaite, celle à la vanille exceptionnelle, un crémeux incomparable et les sorbets sont fantastiques … je n’ai plus de superlatif à utiliser là !!!

IMG_2395
Boutique Alain Chartier, Port du Crouesty, Arzon
IMG_2394
Boutique Alain Chartier, Port du Crouesty, Arzon

Et le choix est très grand au niveau des parfums, tout me faisait envie, notamment la glace chocolat 80% ou encore la glace mascarpone/framboise ou verveine !!!! Il faudra que je revienne ! Les matières premières sont de qualité et tout cela à des prix imbattables !

Le lendemain nous avons acheté dans la boutique du centre ville de Vannes les macarons dits de Bretagne d’Alain Chartier : fraise de Plougastel, Caramel au beurre salé, caramel kouign amann, far aux pruneaux et chocolat crêpes dentelles. Des saveurs incroyables !!! Mais je trouve la coque un peu trop molle et pas si esthétique que cela pour un professionnel. Le macaron est à 1,20€ la pièce.

IMG_2492
Macarons de Bretagne, Alain Chartier, Vannes

Alain Chartier possède plusieurs boutiques : deux à Vannes (dont une place des Lices), une à Lorient, une à Carnac et une à Theix.

En rentrant sur Vannes, petit arrêt au moulin de Pen Castel, ancien moulin à marées.

IMG_2493
Moulin à marée de Pen Castel

Le soir dégustation d’un met raffiné, le homard bleu, au restaurant le homard frites à Vannes, une première pour Mr GourmanD et moi et nous avons pas été déçus du tout ! Nous avons passé une superbe soirée.

IMG_2503
Carte du Homard Frites, Vannes

La décoration du restaurant est très jolie avec pour thème « je suis sur un bateau », les tables sont éloignées, le cadre est intimiste, la carte des plats est courte (un bon point) avec des produits nobles de la mer : huitres du golfe du Morbihan, salicornes, palourdes, homard bleu de Lorient et la carte des vins est bien fournie avec des vins pour toutes les gammes de prix (d’une vingtaine d’euros à plus de 700€). Au fur et à mesure de la soirée, les serveurs viennent chercher les homards dans l’aquarium présent dans la salle principale, fraîcheur assurée.

En amuses bouches, nous avons droit à une très bonne et originale mousse de salicorne aux germes de poireaux et crevette. Nous commandons des huîtres en entrée puis un demi homard avec des frites, sauce estragon pour moi et corail pour Mr GourmanD. En dessert je me laisse tenter par un café gourmand avec 3 petits desserts (crème brûlée, mousse au chocolat, tiramisu au caramel au beurre salé) et Mr GourmanD opte pour un tiramisu au caramel au beurre salé et aux speculoos. Le café gourmand est quelconque mais restent correct. Le meilleur des desserts est le tiramisu avec une crème très onctueuse.

IMG_2494
Le Homard Frites, Vannes

Les frites sont maison, fines et croustillantes et à volonté, le demi homard coûte 20€, le homard entier de 550g est à 39€, des prix très raisonnables au regard de la qualité proposée. Et surtout le patron est d’une grande gentillesse et de très bons conseils. Nous avons accompagné notre repas avec un vin de Loire (on change un peu des Bourgogne que nous affectionnons particulièrement) avec un Quincy.

Bref une super adresse où vous passerez une excellente soirée !

Et voilà le récit de cette semaine passée en Bretagne s’achève une région magnifique avec des paysages superbes !

Bye bye la Bretagne et Vannes.

IMG_2484
Vannes

Prochaine destination : certainement le Finistère que je ne connais pas du tout où je vais repartir volontiers à la conquête du meilleur kouign amann (ben oui Douarnenez est la patrie du kouign amann il parait) et certainement de la meilleure crêpe !

Mais en attendant ce sera le Sud et ma région natale pour un retour aux sources et d’agréables moments en famille !

Classement des kouign amann testés

  • 1- Boulangerie Olivier Le Brun à Vannes
  • 2- Maison Riguidel à Quiberon
  • 3- Maison Larnicol avec les kouignettes (un peu partout en France)
  • 4- Biscuiterie Simon à Plouharnel

Bien évidemment cette liste m’appartient et nous n’avons pas tous les mêmes goûts et j’en ai encore plein d’autres à tester !

Où manger de bonnes gourmandises entre Quiberon et Vannes ?

Pâtisserie, Boulangerie, Confiserie, Maison Riguidel, 38 Rue de Port Maria, 56170 Quiberon

Biscuiterie Simon, 50 Rue de la Gare, 56340 Plouharnel

Crêperie, Balade en crêpanie, 21 Rue de la Fontaine, 56000 Vannes

Boulangerie La Hûche à Pain, 23 Place des Lices, 56000 Vannes

Boulangerie Olivier Le Brun, 9 Rue Saint-Vincent, 56000 Vannes

Glacier, Chocolatier, Pâtissier, Alain Chartier, 25 Place des Lices, 56000 Vannes

Glacier, Chocolatier, Pâtissier, Alain Chartier, 1 Quai des Cabestans, 56640 Arzon

Restaurant le homard frites, 5 Place de Stalingrad, 56000 Vannes

Adresse non testée malheureusement

Martine Le Gouguec, 8 Place de Faréham, 56000 Vannes (crêpes maison à emporter)

On se retrouve très vite pour une recette inédite et en attendant …

Bonne gourmandise !!!

IMG_6824


© Je veux des gourmandises /2015-2017/ Mentions Légales / Reproduction totale ou partielle interdite sans l’autorisation de l’auteur.

Comments

Laisser un commentaire